fbpx

2020 – 31ème jour de Décembre

Une nuit s’achève, une nouvelle année commence. Ce fut une année des plus difficiles. Chacune des régions de nos terres fut atteinte par cette maladie foudroyante, aux conséquences incertaines, répandant la peur et l’angoisse parmi les habitants.

Cette année m’a épuisée. C’est blottie dans mon fauteuil préféré que je me trouve, une tasse de thé fumant posée sur le guéridon de bois. Plume dans une main, carnet relié de cuir dans l’autre, j’écris alors ces lignes, levant parfois la tête pour regarder au loin, à travers les carreaux de la fenêtre.

Nous sommes un lendemain de pleine lune, treizième Lune de l’année, dont les effets décuplés ont été absorbés par la nature environnante.

Partout dans le pays, les festivités de la nuit de la Saint Sylvestre se préparent. Des lumières apparaissent un peu partout, révélant la présence de nombreuses Fées, Lucioles et lanternes. La musique commence à se faire entendre, les feux crépitent dans les cercles de pierre. J’imagine très bien les tables emplies de victuailles, gâteaux et petits pains, rôtis et garnitures. De quoi nourrir tout un village.

Pour ma part, je choisis de rester me reposer au cottage. Les festivités de Yule m’ont donné beaucoup de travail et m’ont épuisée. Et il me reste tant à faire pour préparer la nouvelle année. Que j’espère meilleure que la précédente. C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre dans le clair de Lune.